Titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke et d’une maîtrise en droit de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Me Gallant est membre du Barreau du Québec depuis 1990.

En poste depuis février 2014 à titre de premier inspecteur général au Canada, il a le mandat de surveiller les processus de passation des contrats et l’exécution de ceux-ci par la Ville ou par une personne morale qui lui est liée.  De plus, il doit promouvoir l’intégrité, prévenir et lutter contre toute manœuvre dolosive dans le cadre de l’octroi et l’exécution de contrats de la Ville de Montréal et des autres organismes de la Ville.

Avant sa nomination à titre d'inspecteur général de la Ville de Montréal, il était procureur en chef adjoint de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction (Commission Charbonneau).

Auparavant il a occupé la fonction de procureur de la couronne pendant de nombreuses années. Spécialisé en matière de poursuites criminelles concernant les stupéfiants et le crime organisé, il a d’abord œuvré au Bureau de lutte au crime organisé du ministère de la Justice du Québec pour ensuite se joindre, en 2007, au Service des poursuites pénales du Canada où il occupait le poste de procureur fédéral et chef d’équipe. Enfin, il a débuté sa carrière d’avocat à l’aide juridique de Montréal où il a pratiqué pendant plus de neuf (9) ans, dont la majeure partie en droit criminel.

Me Gallant a plaidé devant tous les tribunaux de juridiction criminelle au Québec. À titre de poursuivant, il a œuvré dans plusieurs dossiers complexes en matière de crime organisé devant jury et en appel.

Pendant plusieurs années, il a enseigné le droit criminel, notamment la preuve et la procédure pénale à l’Université du Québec à Montréal, ainsi qu’à l’École du Barreau du Québec. Il a également enseigné le droit criminel à l’Université de Sherbrooke ainsi qu'à la Faculté de l'éducation permanente de l'Université de Montréal. Enfin, il est souvent appelé à titre de conférencier lors de colloques et de journées d’études.

En 2011, le Barreau du Québec lui a décerné la distinction Avocat émérite (Advocatus Emeritus).

 Partager    Imprimer

Politique de confidentialité | Accès à l'information | Politique linguistique | Aide
© Gouvernement du Québec