Denis Saint-Martin est professeur titulaire au Département de Science politique de l’Université de Montréal. Il a fait ses études doctorales et post-doctorales en 1998 à l’Université Carleton et au Minda de Gunzberg Center for European Studies de l’Université Harvard. Il est un spécialiste de l’administration publique comparée et des questions de gouvernance. Ses nombreux articles et livres se sont mérité différents prix, dont le Best Book Award de l’Academy of Management aux États-Unis (2002) et le prix Herbert Kaufman de la American Political Science Association (1998). Il a également été Fulbright Fellow à la Kennnedy School of Government (2004) et conseiller en politique publique au Cabinet du premier ministre du Canada (2005).

Ses travaux s’intéressent aux institutions de l’action collective et aux dilemmes produits lorsque la poursuite rationnelle d’intérêts individuels conduit à des résultats irrationnels sur le plan collectif. Ses champs d’expertise se situent au niveau des Politiques de lutte contre la corruption, des Réformes de l’État dans l’Union européenne et en Amérique du Nord et du Pouvoir bureaucratique et de l’imputabilité.

Une de ses plus récentes publications est « Systemic corruption in an advanced welfare state : Lessons from the Québec Charbonneau inquiry », Osgoode Hall Law Journal, 2016, Vol.53, No 

 Partager    Imprimer

Politique de confidentialité | Accès à l'information | Politique linguistique
© Gouvernement du Québec