Montréal, le 5 juillet 2018 – Ce matin, les enquêteurs de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) ont procédé à l’arrestation de Christian Tessier, ancien directeur des Services à la clientèle et technologiques au ministère de la Justice du Québec (MJQ) jusqu’en 2014, ainsi que de Sylvain Tremblay, administrateur d’une firme fournissant des services informatiques, alors qu’un troisième individu, Normand Laberge, ancien directeur des Services à la clientèle et technologiques au MJQ jusqu’en 2007, s’est rendu au palais de justice de Montréal afin d’y comparaître dans le cadre du projet d’enquête MANDER. 

 

Ces individus sont accusés de fraude, de fraude envers le gouvernement et d’abus de confiance.

 

La preuve recueillie dans le cadre de cette enquête criminelle débutée en 2014 tend à démontrer qu’entre 2000 et 2014 des fonctionnaires ont reçu des sommes d’argent afin de favoriser une entreprise lors d’octroi de contrats informatiques au MJQ.

 

La dénonciation de citoyens a permis à l’UPAC de mener à bien cette enquête.

 

Le Commissaire à la lutte contre la corruption coordonne et dirige des unités d’enquêtes, de vérifications et de prévention afin de lutter contre la corruption. Les citoyens peuvent appeler le 1 844 541-UPAC ou visiter le www.upac.gouv.qc.ca pour transmettre toute information relative à des actes répréhensibles ou gestes d’intimidation en matière de corruption ou de collusion.

 

Source :

Commissaire à la lutte contre la corruption

 

Information médias :

Unité permanente anticorruption

514 228-3098, poste 12345

 Partager    Imprimer
Logo gouvernement du Québec
Politique de confidentialité | Accès à l'information | Politique linguistique
© Gouvernement du Québec