À l’issue d’une enquête criminelle menée par la Direction des enquêtes sur la corruption de l’UPAC, Mme Stéphanie Paquette a formellement été accusée ce matin au palais de justice de Longueuil pour des infractions d’abus de confiance, de fraudes, d’emploi d’un document contrefait et de méfaits alors qu’elle occupait les fonctions de directrice des services financiers au Collège Édouard-Montpetit.

Dans ce même projet d’enquête, Dino Marcoux est conjointement accusé de recel et de complot dans un présumé stratagème frauduleux impliquant diverses tractations bancaires permettant ainsi à l’employée du collège et son complice de détourner des fonds publics dans un dessein  personnel. Les infractions reprochées se seraient produites entre novembre 2012 et octobre 2014.

Le Commissaire à la lutte contre la corruption coordonne et dirige des unités d’enquêtes, de vérification et de prévention afin de lutter contre la corruption. Les citoyens peuvent appeler le 1 844 541-UPAC ou visiter le www.upac.gouv.qc.ca pour transmettre toute information relative à des actes répréhensibles ou gestes d’intimidation en matière de corruption ou de collusion.

 Partager    Imprimer
Logo gouvernement du Québec
Politique de confidentialité | Accès à l'information | Politique linguistique | Accessibilité
© Gouvernement du Québec